lundi 22 novembre 2010

Préparer l'épreuve de culture générale à l'ENA, à l'INET et pour le ministère des affaires étrangères

Ces épreuves reposent sur des attentes: le correcteur veut qu'on lui évoque les incontournables du thème, mais mieux que les autres. Le correcteur souhaite aussi, plus que dans toute autre épreuve, qu'on le promène de manière fluide et modérée, pendant le temps de correction.

Afin d'éviter les indigestions, le "Hua" est arrivé. Ce dernier, fonctionnaire au Quai d'Orsay, vous propose une forme de "realpolitik" de l'épreuve de culture générale: Il faut donner le sentiment au correcteur que le préparant est un bon lettré. Grâce au Hua, vous n'aurez plus besoin de lire directement les oeuvres, il suffira de puiser les exemples dans les différents thèmes. Dès lors, il faudra constituer ses références préférées sur la soixantaine d'exemples et citations qui se trouvent dans chaque thème traité.



Avec ceci, je vous recommande les lieux de mémoire, de Pierre Nora, un ouvrage très utile pour embellir la copie d'une "culture de préfet". Vous n'aurez pas le temps de le lire. Choisissez donc, parmi les différents thèmes, ceux qui vous inspirent le plus, et lisez les de manière assez "large" (pas plus de 10 à 15 minutes par sujet), afin de vous faire une idée "globale" de son contenu.
Ceci fait, vous pourrez citer l'ouvrage et le chapitre dans une copie (cela fait toujours très bien) en donnant à l'article le sens que vous avez cru deviner. Une des meilleures copies de l'ENA, que personne n'a malheureusement vérifié, tordait ainsi le contenu de l'article sur le barreau de Paris, pour les nécessités de son argumentation. Le correcteur n'ayant jamais lu la référence, et l'idée inventée par le candidat étant séduisante, la référence a marqué. S'il est regrettable de s'adonner à de telles pratiques, force est de constater que les préparants s'y adonnent très généreusement. Et comme le ton d'un concours est un mélange subtil d'attente du correcteur et de production des concurrents, les copies peu honnêtes fleurissent dans cette matière.

Il y a trois tomes, structurés selon des logiques différentes (la Nation, la République, les France). Faites plutôt votre sélection selon l'importance des thèmes (le peuple de Julliard, et le clocher, par exemple) et la possibilité d'y recourir dans de nombreuses copies.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire